Comment bien dormir la nuit avec des douleurs aux cervicales ?

Dormir avec des douleurs aux cervicales n’est pas évident. Déjà, parce qu’il est très difficile de bien dormir lorsqu’on a mal au cou. Mais en plus, parce qu’en essayant de trouver une position pour soulager la douleur, on n’arrive souvent qu’à une chose : l’aggraver.

Résultat : on se réveille fatigué, et en ayant encore plus mal que la veille !

Vous l’aurez compris, c’est un cercle vicieux duquel il est très difficile de sortir. Si vous ne savez pas quelle position adoptée lorsqu’on souffre de cervicalgie, et quelle solution prendre pour la soulager, vous ne ferez que l’empirer.

Voilà pourquoi, nous vous invitons à découvrir comment bien dormir la nuit avec des douleurs aux cervicales.

Qu’est-ce qu’une douleur cervicale ?

La douleur cervicale est un problème musculo-squelettique fréquent. Selon les statistiques, elle touche près de 50% des adultes, et ce, de manière spontanée ou chronique.

La douleur cervicale, comme son nom l’indique, touche les os et les muscles qui composent la colonne vertébrale. Elle provoque généralement des douleurs dans le cou, mais également une raideur, des douleurs et des spasmes dans la nuque, des difficultés à bouger la tête, et des maux de tête.

La douleur cervicale peut avoir de nombreuses causes. Elle peut être due à l’adoption d’une mauvaise posture pendant la journée, lorsque vous travaillez ; ou pendant votre sommeil. Sinon, elle peut aussi être associée à des problèmes de santé comme l’arthrose ou la hernie cervicale.

Raideurs musculaires

Les raideurs musculaires figurent parmi les symptômes les plus fréquents accompagnant les douleurs aux cervicales. Elles se caractérisent, comme son nom l’indique, par une rigidité au niveau de la nuque et entraînent souvent des difficultés à bouger le cou. Dans les cas les plus graves, la raideur peut aussi toucher les épaules et le dos. Elle peut aussi s’accompagner de maux de têtes.

Comme la majorité des douleurs touchant les cervicales, les raideurs musculaires sont souvent causées par des mauvaises positions adoptées dans la journée ou dans la nuit. Selon les spécialistes, les personnes qui conduisent souvent, et les personnes qui travaillent pendant des heures par jour devant un ordinateur sont les plus touchées.

Mal au cou et à la nuque

La douleur cervicale peut aussi se manifester par une douleur à la nuque. Cette dernière peut être particulièrement handicapante, car elle devient de plus en plus insupportable au fur et à mesure que l’on bouge la tête. Et elle a tendance à s’aggraver en cas de fatigue ou de stress si bien qu’elle peut invalider la personne qui en souffre.

Le mal au cou ou à la nuque est souvent provoquée par une tension musculaire due à mauvaise habitude. Dans la majeure partie des cas, c’est l’adoption d’une mauvaise posture de manière répétitif et pendant une longue période qui en serait à l’origine. Par conséquent, si votre travail vous oblige à vous pencher souvent par exemple, cela va entraîner une contraction des muscles de la nuque, et à la longue, une douleur.

Si la douleur apparaît à votre réveil le matin, la contraction du muscle peut donc venir d’une mauvaise position de couchage que vous avez pris l’habitude d’adopter.

Arthrose cervicale

Les douleurs aux cervicales peuvent également être provoquées par la cervicarthrose.

On appelle cervicarthrose l’arthrose qui touche les articulations des vertèbres cervicales, donc généralement le « cou ». Pour rappel, l’arthrose est la forme d’arthrite la plus fréquente. Elle se manifeste par une usure du cartilage située aux niveau des articulations, ce qui provoque à ces endroits une douleur constante.

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose touche le rachis cervical, constitué des vertèbres ayant pour rôle de soutenir la tête. Evoluant rapidement au fil du temps, elle se manifeste par des douleurs dans le cou, des raideurs musculaires dans la nuque et des maux de tête.

Hernie cervicale

La hernie cervicale figure parmi les problèmes de santé pouvant occasionner des douleurs aux cervicales. Elle se caractérise par la formation de saillie entre les vertèbres cervicales, causant des douleurs.

La hernie cervicale est souvent causée par un traumatisme assez brutal comme une chute, un coup violent ou un accident. Mais il est également possible que les saillies se forment suite à la pratique d’activités physiques intenses, ou à cause de mauvaises habitudes de postures ou de maintien.

Cervicalgie

La cervicalgie englobe toutes les douleurs qui se situent au niveau des cervicales, soit entre le cou et le dos. Ce type de douleur est rarement causé par des problèmes de santé sous-jacent. Considérée comme peu dangereuse, car n’entraînant pas de conséquences nocives, elle peut cependant devenir handicapante.

La cervicalgie se caractérise en effet par des douleurs aigues dans le cou. Elle touche aussi bien les vertèbres que les muscles, les ligaments et les nerfs situés à ce niveau. Et la plupart du temps, elle est causée l’adoption d’une mauvaise posture pendant une durée prolongée.

Torticolis

Le torticolis figure parmi les maux les plus fréquents auquel on s’expose au réveil. Il s’agit d’une douleur que l’on ressent dans le cou, et qui donne l’impression qu’il est bloqué. Cette douleur apparaît en réalité lorsque les muscles se contractent involontairement. Cette contraction ne fait pas seulement mal, elle entraîne une réduction de mobilité. Voilà pourquoi, il devient impossible de bouger la tête d’un côté et d’un autre sans avoir mal. Et dès fois, cette douleur s’étend à l’épaule et au dos.

Le torticolis se manifeste souvent de manière soudaine, et la plupart du temps, au matin. Les spasmes musculaires surviennent lorsqu’on adopte une mauvaise posture pendant trop longtemps lorsqu’on dort. Elles peuvent également apparaître suite à un grand effort physique.

Comment soulager les douleurs aux cervicales la nuit ?

Les douleurs cervicales vous empêchent de dormir la nuit ? Voici quelques astuces que vous pourrez utiliser pour les soulager.

Les positions qu’il faut éviter

Pour commencer, vous devez savoir que certaines positions peuvent malmener les cervicales, et donc intensifier la douleur. Vous devez donc les éviter :

Dormir sur le ventre

Cette position rassemble beaucoup d’adeptes. Lorsqu’on l’adopte en effet, l’expression « tomber de fatigue » prend souvent tout son sens. Lorsqu’on est éreinté, cette position donne une impression d’abandon et de relâchement. Malheureusement, selon les professionnels de la santé, c’est juste une impression.

S’il est vrai que dormir sur le ventre diminue les ronflements, c’est sans doute le seul avantage que l’on en retire. Les experts considèrent même que c’est la position de sommeil que l’on doit absolument éviter. Qui plus est, l'oreiller ergonomique agit contre le ronflement notamment en permettant de dégager les voies respiratoires !

Pourquoi ? Primo, cette position comprime la cage thoracique et empêche le dormeur de bien respirer. Secundo, lorsqu’on dort sur le ventre, on est obligé de tourner la tête sur le côté pour ne pas étouffer.

Par conséquent, les cervicales et la colonne vertébrale ne sont pas alignées. Et c’est la principale raison pour laquelle on souffre de douleurs cervicales et dorsales.

Dormir en position fœtale

Dormir en position fœtale a un effet rassurant. C’est tout naturel, car lorsqu’on reprend cette position, on retrouve inconsciemment le confort et la sécurité dont on a joui dans le cocon maternel. Voilà pourquoi, la majorité des enfants l’adoptent souvent lorsqu’ils dorment.

Mais si dormir sur le côté offre de nombreux avantages, adopter la position fœtale n’est pas pour autant recommander. De récentes études ont en effet démontrer que cette position n’était finalement pas bonne pour la santé.

Et ce, notamment parce qu’en étant totalement recroquevillé, non seulement les cervicales et la colonne vertébrale ne sont pas alignées, mais en sus, le dos se retrouve totalement recourbé.

L’utilisation d’un oreiller adapté

L’utilisation d’un oreiller non adapté figure parmi l’une des causes les plus courantes des douleurs aux cervicales. Lorsqu’il s’agit de choisir les équipements qui vont permettre de bien dormir en effet, on accorde très peu d’importance à l'oreiller. Et pourtant, il est tout aussi important que la literie et le matelas, voire même plus.

Pourquoi ? L'oreiller joue un rôle essentiel dans la mesure où son rôle est de soutenir la tête qui – en passant – peut peser jusqu’à 8 kilos. Au-delà du support, c’est également lui qui s’assure que la tête, le cou et la colonne vertébrale soient bien maintenus pendant le sommeil. Les troubles musculo squelettiques apparaissent en effet lorsqu’ils ne sont pas alignés.

Pour éviter cela, il est vital d’utiliser un oreiller adapté à votre à la forme de votre tête ainsi qu’à vos habituelles positions de couchage la nuit. Un oreiller orthopédique, plus connu sous l'appellation oreiller ergonomique, est la clé d'une posture idéale pour un sommeil réparateur et une abondante énergie au réveil !

La prise d’analgésique

Lorsque la douleur devient vraiment insupportable, vous pouvez prendre des analgésiques pour la soulager. Elles sont efficaces, mais vous devez savoir que ce n’est pas la solution idéale. Les anti douleurs n’agissent en effet que pendant un moment, et les douleurs finissent quand même par revenir.

La meilleure manière de soulager définitivement les douleurs cervicales est de traiter leurs origines. La prise d’analgésiques ne doit être envisagée qu’en dernier recours et seulement si vous n’avez vraiment pas le choix.

Quelle position adopter pour dormir avec des cervicales bloquées ?

Comme dit précédemment, c’est souvent l’adoption d’une mauvaise position pendant le sommeil qui cause les douleurs cervicales. Pour les soulager et pour prévenir d’autres douleurs, vous devez adopter des positions qui permettent de bien soutenir votre tête et votre cou, et de bien maintenir votre colonne vertébrale.

Dormir sur le dos pour soulager les douleurs aux cervicales

Dormir sur le dos est la position la plus recommandée par les spécialistes. Considérée comme la meilleure position pour se coucher, elle offre au corps entier les conditions optimales pour une récupération complète au réveil.

Pourquoi ? Tout simplement parce que quand on dort sur le dos, la tête, le coup et la colonne vertébrale sont correctement alignés. Les cervicales ne subissent donc pas de contraintes ni de souffrances.

Dormir sur le côté pour soulager les douleurs cervicales

Pour soulager et/ou prévenir les douleurs aux cervicales, vous pouvez aussi dormir sur le côté. Cette position est idéale, car là encore, elle ne malmène pas la nuque et maintient la colonne vertébrale dans la bonne position. Voilà pourquoi, cette position n’est pas uniquement recommandée à ceux qui ont mal au cou, mais aussi à ceux qui ont des problèmes de ronflement.

Pour que cette position fasse effet cependant, il est nécessaire de changer de côté régulièrement pendant la nuit. Il faut également éviter de se recroqueviller pendant le sommeil.

Pourquoi utiliser un oreiller ergonomique est-il vraiment important ?

Comme dit précédemment, l’une des solutions les plus efficaces pour soulager des douleurs dans les cervicales est d’utiliser un oreiller adapté à la forme de la tête et aux positions de couchage habituelles. Il faut l’avouer cependant, il ne sera pas facile de trouver ce « coussin idéal ». Si vous souhaitez utiliser un oreiller qui soit réellement adapté, mieux vaut vous tourner vers l’oreiller cervical. 

Adieu les douleurs cervicales au réveil

L’oreiller cervical offre l’avantage d’être ergonomique. En d’autres termes, il a été conçu pour s’adapter à toutes les morphologies. Quelle que soit ainsi la forme de votre tête, il s’adaptera à la courbure de votre nuque.

Par conséquent, si vous souffrez de douleurs aux cervicales parce que vous utilisez un mauvais oreiller, il vous suffit de le remplacer par un oreiller ergonomique. En positionnant correctement votre cou et votre colonne vertébrale, celui-ci va soulager vos douleurs et en prévenir d’autres.

Correction et maintien d’une bonne posture

L’oreiller ergonomique a également été conçu pour protéger la colonne vertébrale. Vous devez savoir que cette dernière est particulièrement sensible. La moindre fausse position peut avoir un impact sur elle et provoquer des douleurs qui peuvent très vite devenir insurmontables.

L’oreiller ergonomique a été pensé pour maintenir la colonne vertébrale dans la bonne position, et pour la corriger si besoin. Sa forme et sa taille ont été expressément choisis pour qu’il veille à ce qu’elle reste alignée au cou et ce, quelle que soit la position que vous adopterez pendant votre sommeil.

Quel oreiller ergonomique à mémoire de forme choisir pour ses cervicales ?

Vous souffrez de douleurs aux cervicales ? Vous cherchez un oreiller ergonomique pour remplacer celui que vous utilisez depuis des années et qui ne fait qu’empirer vos maux à la nuque et au dos ? Optez pour Neckline.

Neckline est un oreiller ergonomique conçu spécialement pour soulager les douleurs cervicales. Rembourré avec de la mousse à mémoire Slow infusée au charbon de bambou, son rôle est de supprimer les points de pression, ainsi que de maintenir et de corriger la colonne vertébrale pendant le sommeil.

Cet oreiller convient à toutes les morphologies et à toutes les positions de couchage. Que vous ayez l’habitude de dormir sur le ventre, sur le dos et sur les côtés, il soulagera vos cervicales ainsi que votre dos pour vous permettre de jouir d’un bon sommeil réparateur.

Neckline™ - Oreiller pour libérer votre cou

99,90 EUR
Vous économisez 99,90 EUR (50 %)

Articles Récents

Choisir un oreiller plat voir ultra plat ou un oreiller épais ?

Acheter un oreiller ergonomique, c’est investir pour son bien-être et sa santé. En effet, la qualité de votre oreiller détermine la qualité de votre sommeil, et on sait que cette dernière détermine aussi votre bien-être en général. S’ils sont de plus en plus répandus dans nos chambres, il faut savoir...

En savoir plus

Quel est le meilleur oreiller en bambou naturel et bio ?

Pour la plupart d’entre nous, passer une bonne nuit de sommeil peut représenter un grand défi. En effet, nombreux sont ceux qui doivent recourir à certains produits coûteux pour y parvenir. Rien qu’en France, plus de 46 millions de boîtes de somnifères ont été vendues en 2015, ce qui place...

En savoir plus

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré